Adhérer
Faire un don
Nous écrire
Joindre un contact local
La vie est née avec l'alternance naturelle du jour et de la nuit que l'ANPCEN encourage.
Consultez plusieurs fois notre site : couleurs et sons de la nature évoluent avec le cycle des heures !
Nous sommes le 26 avril 2017 et il est
. Aujourd'hui la nuit commence à 21:25 à Paris.
  Ecoutez les sons de la nature en cliquant sur le haut-parleur
> Découvrir l'association

> Découvrir les enjeux de la qualité de la nuit

Soutenir nos actions

> Comprendre nos positions et actions nationales

> Comprendre nos actions locales

Participez à Villes et Villages étoilés

> Participez vous aussi au suivi de la qualité de la nuit

> Découvrir soutiens et témoignages

> Échanger

 

 

 

  La nuit ?

 

 

 

La nuit, c'est la moitié de la vie.

Chaque jour, la vie est un cycle nourri autant par le jour que par la nuit. En une cinquantaine d’années, l’homme a bouleversé cette alternance naturelle du jour et de la nuit en développant de manière anarchique et disproportionnée l’éclairage artificiel extérieur. 

La quantité globale de lumière émise la nuit n'a pas cessé d'augmenter depuis quelques décennies. 

L’ANPCEN s'attache à expliquer et à prévenir l'ensemble des effets des éclairages extérieurs nocturnes non adaptés. Elle a adopté une approche globale et transversale afin d'éviter l'incohérence de certaines approches sectorielles, comme par exemple ne raisonner qu'en termes d'économies d'énergie en oubliant les effets sur la biodiversité ou les effets sur le sommeil et la santé. Ce qui peut conduire à des décisions contreproductives. Notre association se donne donc pour objectif la convergence et la cohérence des solutions proposées pour améliorer la situation actuelle et limiter collectivement la quantité globale de lumière émise la nuit.

« La Vie a besoin de la Nuit, la Nuit a besoin de nous »

Découvrez dans les sous-rubriques suivantes la pluralité des enjeux de la pollution lumineuse dont la qualité de la nuit dépend, ainsi que l'action de l'ANPCEN sur les textes : lois, décrets, arrêtés, normes, stratégies...

 

Merci de citer vos sources Anpcen lors de vos utilisations de nos données collectées.

Masquer la sous-rubrique

> Actualité

> Cartes à consulter

> Enjeux biodiversité et paysages

> Enjeux sanitaires et sociaux

> Enjeux énergie, climat, déchets

> Enjeux budgétaires

> Législation, Règlements et normes

> Enjeux de gouvernance

> Enjeux observation astronomique

> Inspiration et legs aux générations futures

> Enjeux de solidarité territoriale

> Enjeux de sécurité

Conserver une fenêtre sur l'Univers...pour tous

A l'instar du voyageur à bord d'un train qui voit le paysage défiler sous ses yeux, la nuit nous laisse entrevoir l'immensité de l'Univers qui nous entoure par le mouvement de rotation de la Terre sur elle-même en un peu moins de 24 heures, ainsi que par sa révolution autour du soleil au cours de l'année.

L'augmentation de la luminance du ciel causée par les multiples halos lumineux produits à plus d'une centaine de kilomètres à la ronde, diminue fortement le contraste des objets de l'univers visibles depuis la Terre.

Notre galaxie qu'on appelle la Voie lactée, visible sous la forme d'une trainée laiteuse séparant le ciel l'été ou l'hiver en deux en début de nuit en se découpant avec des contours complexes par rapport aux alentours plus sombres, est aujourd'hui difficilement observable dans toute sa splendeur. Seuls ses contours principaux sont au mieux perceptibles sur la majorité du territoire français. 

Un ciel sans pollution lumineuse permet d'apercevoir plus de 7000 étoiles en même temps, grâce à la sensibilité exceptionnelle de l'oeil humain adaptée à l'obscurité qui a alors la capacité de voir la lueur d'une bougie jusqu'à 17 kilomètres de distance par temps clair.

Le saviez-vous ?

La constellation de la Grande Ourse, visible en continu sous nos latitudes en métropole plus ou moins haute au dessus de l'horizon selon la saison, comprend jusqu'à 400 étoiles visibles à l’œil nu.

Aujourd’hui, moins d'une centaine reste visible dans les zones les moins polluées de France, et moins d’une dizaine au centre des grandes villes. 

 

Lors de la préparation de l'Année internationale de l'Astronomie, qui sera instaurée en 2009, l'Unesco reconnaissait la nécessité de conserver un accès à l'observation, pour tous : "l’impact culturel de l’astronomie a été marginalisé et réservé à un public de spécialistes" et l'Unesco relevait : "l’importance de l’astronomie dans le développement social à travers l’établissement de liens entre les réseaux derecherches scientifiques et la perception culturelle de l’univers".

 

 

Permettre à chacun de participer à la progression des connaissances dans les sciences de l'univers

L'astronomie amateur permet aujourd'hui également de participer activement à certains programmes de recherches de l'astromomie et de l'astrophysique professionnel (détection ou suivi d'astéroïdes, météorites, supernovae et comètes voir même d'exoplanètes) grâce aux progrès technologiques des dernières décennies avec du matériel à un prix abordable par l'intermédiaire des clubs et associations astronomiques.

A condition... de pouvoir bénéficier d'un accès au ciel nocturne de qualité suffisante ...

Le saviez-vous ?

Aujourd'hui, plus aucun endroit de France n'est épargné par la présence des halos lumineux. L'Union Astronomique Internationale définit un ciel de qualité astronomique par un ciel dont la luminosité totale mesurée à 45° de hauteur ne dépasse pas 10% de sa luminosité naturelle dans toutes les directions. En France, les meilleurs endroits pour observer le ciel nocturne ont déjà une luminosité supérieure à 20%.

L'éclairement au sol produit par la lune même en phase pleine est toujours inférieur à 0.2 lux et cela seulement pendant quelques dizaines d'heures par mois.

Les lampadaires produisent une lumière qui varient entre 10 lux et plus de 100 lux à leur base durant leurs horaires de fonctionnement chaque nuit. 

A partir de ces constats, retrouvez nos positions vers les décideurs : ici

 

Merci de citer vos sources Anpcen lors de vos utilisations de nos données collectées.

Nom : M.d.P. :    Identifiants oubliés

  

      Nous rejoindre :   
Rechercher :
parmi :
   
Traduire avec Google :
 
 
 









                                                                     Site internet de l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN) | 22 connecté(s) | Mode impression | Plan du site | Mentions légales