Adhérer
Faire un don
Nous écrire
Joindre un contact local
La vie est née avec l'alternance naturelle du jour et de la nuit que l'ANPCEN encourage.
Consultez plusieurs fois notre site : couleurs et sons de la nature évoluent avec le cycle des heures !
Nous sommes le 24 septembre 2017 et il est
. Aujourd'hui la nuit commence à 20:07 à Paris.
  Vous écoutez actuellement le Coucou gris
> Découvrir l'association

> Découvrir les enjeux de la qualité de la nuit

Soutenir nos actions

> Comprendre nos positions et actions nationales

> Comprendre nos actions locales

Participez à Villes et Villages étoilés

> Participez vous aussi au suivi de la qualité de la nuit

> Découvrir soutiens et témoignages

> Échanger

 

  Editorial

 

 

Les positions prises par l'ANPCEN résultent d'observations multiples et d'informations recueillies à chaque niveau : international, national et local. Elles s'appuient sur des données scientifiques et techniques, conjuguées à un suivi de terrain et un suivi institutionnel constants.

Elles font appel au bon sens d'abord : agir par les mesures qui ne coûtent rien, mais qui ont des résultats immédiats, en euros, en KWh économisées et en nuisances lumineuses diminuées. Avant l'endettement.

D'autre part, elles privilégient l'ouverture et le dialogue. Mais à ce titre, elles demandent aussi fortement une plus grande ouverture des acteurs traditionnels de l'éclairage aux arguments et à l'expertise environnementale.

Depuis près de 18 ans, des positions et recommandations de l'ANPCEN ont fait école. L'environnement commence à changer. Beaucoup, y compris ceux qui furent les plus hostiles, conviennent désormais que nos recommandations sont de bon sens. Souvent l'innovation suit ce chemin : considérée d'abord comme ridicule, puis dangereuse et finalement...évidente. C'est le chemin qu'ont suivi les recommandations de l'ANPCEN !

Mais il reste beaucoup à faire encore pour insérer les objectifs de "prévention, limitation, suppression" des nuisances lumineuses dans chacun des textes de référence nationaux ou dans chacun des choix locaux. 

Vous pourrez à travers cette rubrique suivre les positions que nous portons toute l'année, auprès de chaque décideur, et les recommandations que nous élaborons.

 

Masquer la sous-rubrique

> Positions de l’ANPCEN

> Partenaires nationaux

> Rendez-vous nationaux

> Actions nationales

Jour de la nuit 2016

L'ANPCEN est partenaire du Jour de la Nuit, opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé, organisé par Agir pour l'environnement. Au programme : balades nocturnes, observation des étoiles, sorties nature et extinctions des lumières.

Cette année, rendez-vous le 8 octobre 2016 : avec les correspondants locaux de l'ANPCEN, pour des animations, de la pédagogie au plus près des acteurs et citoyens concernés, prolongeant le travail effectué toute l'année sur le terrain.

 

Assises nationales de la biodiversité

Retrouvez-nous aux Assises nationales de la biodiversité pour la présentation de notre étude inédite MEB-ANPCEN "Eclairage du 21ème siècle et biodiversité" et les acquis de l'ANPCEN dans la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, le 15 septembre 2016. Ces assises sont destinées à l’ensemble des acteurs impliqués dans la biodiversité : Etat, collectivités, associations, industriels, citoyens…800 participants attendus.

 

Conférence environnementale 2016

Le Rendez-vous annuel, entre le Gouvernement et les acteurs de la société civile, s'est tenu les 25 et 26 avril 2016. Ouvert à l'Elysée par le Président de la République et clôturée par le Premier ministre.

Trois tables-rondes ont été réunies, autour d'une quinzaine de ministres afin de discuter de mesures à adopter parmi les 3 thèmes : "appliquer l'agenda des solutions pour la croissance verte", "les citoyens, les territoires et l'Etat dans la transition écologique", "préserver les milieux afin d'améliorer le cadre de vie et la santé de tous".

L'occasion, entre autres, de questionner Madame Axelle Lemaire, Secrétaire d'Etat chargée du numérique, sur les avancées concrètes de l'Open Data en France et Madame Ségolène Royal, Ministre de l'environnement, sur son bilan qualititatif, les actuels critères d'attribution de millions d'euros pour les Territoires dits à énergie positive, le dispositif national de suivi, l'accès ouvert aux données... Elle a annoncé d'ailleurs une nouvelle enveloppe de 250 millions d'euros, avant qu'aucun bilan ne soit effectué, de manière concertée, avec des critères d'allocation clairs et novateurs pour une approche globale incluant les enjeux de nuisances lumineuses, de manière cohérente avec la loi de transition énergétique. Une feuille de route issue de la Conférence environnementale sera publiée en juin 2016.

Jour de la nuit 2015

L'ANPCEN est partenaire du Jour de la Nuit, opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé, organisé par Agir pour l'environnement. Au programme : balades nocturnes, observation des étoiles, sorties nature et extinctions des lumières.

Cette année, rendez-vous le 10 octobre 2015 : avec les  correspondants locaux de l'ANPCEN, pour des animations, de la pédagogie au plus près des acteurs et citoyens concernés, prolongeant le travail effectué toute l'année sur le terrain.

Nuit des étoiles, rencontres Astrociel 2015

L'ANPCEN est mobilisée pour faire découvrir à tous les enjeux de la pollution lumineuse, l'observation d'un ciel étoilé, la découverte de l'environnement nocturne, lors des Nuits des étoiles et des rencontres Astrociel, organisées par l'AFA et par la SAF.

 

Présentation d'une étude inédite - avec la Mission Economie de la Biodiversité - Groupe Caisse des Dépôts,

le Museum national d'histoire naturelle et le Ministère de l'Ecologie et du Développement durable

A l'Hotel de Pomereu - Paris : Présentation de l'étude inédite MEB-ANCPEN, commentée par le Museum National d'Histoire Naturelle et le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie : "Eclairage du 21ème siècle et biodiversité  - Pour une meilleure prise en compte des externalités de l'éclairage extérieur sur notre environnement".

Présentation par Laurent Piermont (MEB), Anne-Marie Ducroux (ANPCEN) , Vincent Hulin (MEB), Jean-Philippe Siblet (MNHN), José Ruiz (MEDDE)

Le dossier de presse.

 

 

Rendez-vous avec Ségolène Royal, Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie

Ségolène Royal, Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie a accepté de répondre aux questions de l'ANPCEN.

Elle rappelle que prévenir, limiter, supprimer les nuisances lumineuses est un objectif inscrit dans la loi. Pour elle, cet objectif est à l'interface des grands objectifs de la transition énergétique et de la transition écologique, comme de la loi de reconquête de la biodiversité, de la nature et les paysages. 

De plus, "diminuer les nuisances lumineuses est un enjeu économique, écologique, et citoyen." Donc doublement gagnant.

Au-delà de la fixation d'objectifs, il s'agit aussi de passer à l'action, notamment avec l'appel à projet pour des territoires à énergie positive, impulsé par le ministère de l'écologie. Ces territoires devraient allier à la fois des économies d'énergie, des mesures de réduction de pollution lumineuse. Agir avec le concours de l'ANPCEN : "Villes et Villages étoilés est vraiment une excellente idée", dit-elle.

Elle rappelle le travail historique de l'ANPCEN autour de ces enjeux et déclare : "C'est à partir du travail de l'association que j'ai pu réaliser les bienfaits de cette action et je trouve qu'il n'y a rien de plus enrichissant que le partenariat associatif".

★ Découvrez en une du site www.anpcen.fr le témoignage en images, de Ségolène Royal, pour l'ANPCEN.

Jour de la nuit 2014

L'ANPCEN est partenaire du Jour de la Nuit, opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé, organisé par Agir pour l'environnement. Au programme : balades nocturnes, observation des étoiles, sorties nature et extinctions des lumières.

Cette année, rendez-vous le 20 septembre 2014 : avec les  correspondants locaux de l'ANPCEN, pour des animations, de la pédagogie au plus près des acteurs et citoyens concernés, prolongeant le travail effectué toute l'année sur le terrain.

 

Rendez-vous avec Philippe Martin, Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie

L'ANPCEN a été reçue par le Ministre de l'Ecologie, afin de faire une évaluation croisée de la mise en place de l'extinction prévue des façades, vitrines et bureaux non occupés, en vigueur depuis juillet 2013. Promesse avait été faite en janvier 2013. Promesse tenue. 

Communiqué du Ministre sur son bilan de la mesure.

Communiqué de l'ANPCEN sur son bilan à partir de constats de terrain

 

Jury national de Villes et villages étoilés 2013

En janvier 2014, s'est tenu à Paris le jury national du concours Villes et villages étoilés, réunissant des représentants d'élus, de parcs nationaux de France, des Parcs naturels régionaux, de la Ligue pour la protection des oiseaux et de l'ANPCEN. Il s'agit pour les membres du jury de distinguer, parmi les labellisées de l'année, des distinctions spéciales du jury dans 5 catégories : commune du littoral, commune d'un parc naturel régional, commune d'un parc national, commune à belle progression dans le label, commune ayant fait de la sensibilisation citoyenne. Tous les résultats

 

Jour de la nuit 2013

L'ANPCEN est partenaire du Jour de la Nuit, opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé, organisé par Agir pour l'environnement. Au programme : balades nocturnes, observation des étoiles, sorties nature et extinctions des lumières.

Cette année, rendez-vous le 12 octobre 2013 : avec les  correspondants locaux de l'ANPCEN, pour des animations, de la pédagogie au plus près des acteurs et citoyens concernés, prolongeant le travail effectué toute l'année sur le terrain.

 

Une première : Pollution lumineuse et Trame verte et bleue (TVB)

Première journée co-animée par la FPNRF et l'ANPCEN dans le cadre du centre de ressources Trame verte et bleue, pour mieux faire connaître les enjeux des relations entre continuités écologiques et gestion de la lumière...

★★★ L'ANPCEN porte une recommandation nationale de "Trame nocturne", c'est à dire prendre en compte de la gestion de la lumière dans l'élaboration des trames vertes et bleues et reconnaître que la lumière peut être une infrastructure infranchissable pour certaines espèces, contribuant ainsi à la fragmentation des milieux. 

L'ANPCEN et la FPNRF ont convenu par ailleurs d'allier leurs efforts pour promouvoir la Trame nocturne. 

Aussi, cette journée, co-organisée entre la Fédération Nationale des Parcs Naturels Régionaux de France et l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN) a été l'occasion de s'interroger sur la fragmentation de l’espace par la lumière artificielle nocturne et les liens possibles avec des démarches Trame verte et bleue.

Elle a permis d'évoquer également les méthodes et moyens pour sensibiliser à cet enjeu ainsi que les actions à mettre en oeuvre.

Elle a réunit  le groupe Trame verte et bleue, créé en 2005,  lieu d’échanges entre «experts» et «praticiens» des corridors écologiques et des trames vertes et bleues. Le groupe comprend 40 PNR et des partenaires de plus en plus nombreux (établissements publics, collectivités territoriales, associations, laboratoires de recherche,…), pour un total d’une centaine de membres.

Retrouver le programme et tous les documents de l'ANPCEN

Lire la lettre d'information "Qu'est-ce qui se trame ?", février 2013, Editorial Anne-Marie Ducroux : "Regardons la lumière autrement"

 

Rendez-vous avec Delphine Batho, Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie

L'ANPCEN a été reçue par la Ministre de l'Ecologie, pour la finalisation de l'arrêté d'extinctions des vitrines, façades à 1heure du matin au plus tard et des bureaux non occupés, 1 heure après leur fin d'activités.

Paru en janvier 2013, applicable en juillet 2013.

L'ANPCEN a reçu le soutien de la Ministre de l'Ecologie pour sa charte d'engagements volontaires proposée aux communes. 

 

 

Biodiversité et lumière : Journée d'études au Museum National d'Histoire Naturelle 

  

★★★ Première journée organisée par l'ANPCEN, en décembre 2012, afin notamment de faire un point sur les connaissances des impacts de la lumière sur le vivant 

 

Sommeil-Santé et lumière : Journée d'études à l'Hotel-Dieu de Paris 

★★★ Première journée organisée en décembre 2012, par l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance, le Ministère de l'Ecologie et du Développement durable et l'ANPCEN, afin notamment de faire un point sur les connaissances des impacts de la lumière sur le sommeil et la santé

 

Journée nationale du Sommeil en 2013, partout en France

★★★ Première journée du Sommeil centrée sur l'environnement du sommeil, dont la lumière

Sur la suggestion de l’ANPCEN, en 2012, auprès du Ministère de l’Ecologie et de l’INSV, la Journée nationale du sommeil le 22 mars 2013 a été pour la première fois consacrée à l’environnement du sommeil avec un focus spécifique sur la lumière.

Une occasion pour l’ANPCEN de coopérer avec l’Institut national du sommeil et de la Vigilance, comprenant 60 Centres du sommeil en France, d’échanger avec ses spécialistes et pous nos correspondants de présenter les enjeux de la lumière sur la santé à de nouveaux publics.

La disparition de l'alternance jour-nuit, ce rythme essentiel, agit sur le fonctionnement de nos horloges internes qui régulent des fonctions biologiques indispensables. De plus, le manque d’orientation des lumières artificielles vers les surfaces utiles entraîne des façades trop éclairées, des lumières intrusives, des éblouissements qui peuvent perturber sommeil et santé. Enfin, nos yeux sont aujourd’hui exposés de plus en plus longtemps ou précocement aux lumières à LEDs dont le bilan environnemental et sanitaire indépendant reste à faire.

Dans le dossier de presse, un message de l'ANPCEN pour sensibiliser de nouvelles personnes aux effets de la lumière sur les organismes vivants.

Consulter les programmes 

Jour de la nuit 2012

Lors de cette journée symbolique de sensibilisation une nuit dans l''année, le réseau des correspondants de l'ANPCEN est mobilisé auprès des élus et citoyens pour animer différentes manifestations, en partenariat souvent avec ses partenaires comme les communes, les Parcs Naturels Régionaux et LPO, ou avec ses réseaux amis comme les clubs d'astronomie et les associations de l'environnement. 

Un exemple parmi des dizaines d'autres présences sur le terrain :

L'implication de l'ANPCEN représentée par Alain Fleury, correspondant de la Seine et Marne (77) a commencé dès le 20 septembre lors de la sortie presse du Jour de la nuit 2012, avec nos partenaires, pour sensibiliser les journalistes conviés à une marche nocturne dans le bois de Meudon à la recherche de la biodiversité de nuit, accompagnés par des naturalistes. Tout le monde présent a pu constater par exemple qu'il était possible de se déplacer en toute sécurité avec des niveaux d'éclairements au sol proche d'un lux dès que l'œil est adapté à l'obscurité et qu'il n'est pas ébloui (pour référence par nuit de pleine lune, on ne dépasse pas les 0,2 lux). Des mesures en direct des niveaux de pollution lumineuse réalisées par Alain dans les alentours ont complété ses propos sur le choix d'un éclairage extérieur optimal pour maîtriser la pollution lumineuse.

Témoignage d'Alain Fleury : 

« Rendez-vous porte de St Cloud pour aller dans les bois de Meudon. Dix minutes avant l'heure, je fais le pied de grue devant le lieu du rendez-vous. Sans doute attirés par mon air pénétré d'homme des bois, orné d'un badge ANPCEN, les premiers journalistes s'agglutinent autour de moi. Une demi douzaine de gens curieux d'apprendre, c'est une des qualités de leur métier, et plutôt sympathiques. J'ai pris place sur les banquettes arrières en vis-à-vis, avec une demi- douzaine de journalistes patentés et pigistes, dans le minibus luxueux d'une grande firme automobile allemande. Le reste du groupe suit dans deux autos. Au sortir de la capitale, dans les bouchons du début de soirée, j'ai tout le temps de montrer les lampadaires vertueux ou non. Encore éteints, mais mon commentaire - soutenu par force moulinets - illustre la direction prise par les faisceaux qu'ils émettront tout à l'heure. Parmi les lanternes neuves, je constate quelques progrès récents à Boulogne-Billancourt. J'avais prévu cet axe "éclairage public" comme fil conducteur de mes interventions. 

En forêt de Meudon nous débarquons sur les rives d'un petit lac. Deux jeunes naturalistes, mandatés par Naturparif, commentent la richesse de la vie crépusculaire dont quelques spécimens vaquent sous nos yeux. Je sors de temps en temps mon luxmètre et notre ami astronome commente les mesures de ces niveaux d'éclairement au sol. On n'éprouve pas de gène sous 5 lux en arrivant au bord de l'étang au crépuscule, 2 lux au moment de nous mettre en mouvement pour un tour du lac et, l'œil bien accommodé à l'obscurité, 1/2 lux sur le chemin où nous voyons encore assez pour ne pas trébucher. Mesures faciles, avec un appareil simple. 

Le voile de nuage se déchire et l'on peut observer, sur fond bien laiteux de pollution lumineuse, assez d'étoiles pour reconnaître quelques constellations dessinées au laser vert. 

Reprenant les véhicules nous allons un peu plus loin faire un tour, en file indienne, dans le sous-bois. La petite troupe est silencieuse et disciplinée mais les rencontres avec la vie nocturne sont rares. J'éclaire juste un peu les obstacles avec la seule lampe frontale rouge du groupe. Plus loin nous faisons une pause dans une clairière au bord de la RN 118, éteinte sur ce segment. Je commente l'accidentologie en forte baisse sur ces voies rapides, signalées comme éteintes par des pancartes. Avec le SQM, que m'a gentiment prêté Jean-Luc C., j'explique nos points de vue et leur pertinence dans le contexte actuel. 

Après l'étape finale prévue sur fond de panorama lumineusement pollué au pied de l'observatoire de Meudon,  le groupe, un peu fatigué par le froid et la marche, se restaure autour d'un thé et de gâteaux. Je partage la tablette de chocolat tirée du fond de ma musette." 

 

Nom : M.d.P. :    Identifiants oubliés

  

      Nous rejoindre :   
Rechercher :
parmi :
   
Traduire avec Google :
 
 
 









                                                                     Site internet de l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN) | 13 connecté(s) | Mode impression | Plan du site | Mentions légales