Adhérer
Faire un don
Nous écrire
Joindre un contact local
La vie est née avec l'alternance naturelle du jour et de la nuit que l'ANPCEN encourage.
Consultez plusieurs fois notre site : couleurs et sons de la nature évoluent avec le cycle des heures !
Nous sommes le 16 septembre 2021 et il est
. Aujourd'hui la nuit commence à 20:24 à Paris.
  Ecoutez les sons de la nature en cliquant sur le haut-parleur
> Découvrir l'association

> Découvrir les enjeux de la qualité de la nuit

Soutenir nos actions

> Comprendre nos positions et actions nationales

> Comprendre nos actions locales

Participez à Villes et Villages étoilés et Territoires de Villes et Villages étoilés

> Participez vous aussi !

> Découvrir soutiens et témoignages

> Échanger

 

 

 

  La nuit ?

 

 

 

La nuit, c'est la moitié de la vie. De nos vies...

Chaque jour, la vie est un cycle nourri autant par le jour que par la nuit. En une cinquantaine d’années, les humains ont bouleversé cette alternance naturelle du jour et de la nuit en développant de manière anarchique et disproportionnée l’éclairage artificiel extérieur. 

La quantité globale de lumière émise la nuit n'a pas cessé d'augmenter depuis quelques décennies : + 94 % en vingt ans seulement et pour le seul éclairage public. Auquel il convient d'ajouter les lumières émises par les publicités, enseignes lumineuses, les façades, vitrines, bureaux non occupés, les parkings et sites privés, les illuminations diverses...

L’ANPCEN s'attache à expliquer et à prévenir l'ensemble des effets des éclairages extérieurs nocturnes non adaptés. Elle a adopté une approche globale et transversale afin d'éviter l'incohérence de certaines approches sectorielles, comme par exemple ne raisonner qu'en termes d'économies d'énergie en oubliant les effets sur la biodiversité ou les effets sur le sommeil et la santé. Ce qui peut conduire à des décisions contreproductives. Notre association se donne donc pour objectif la convergence et la cohérence des solutions proposées pour améliorer la situation actuelle et limiter collectivement la quantité globale de lumière émise la nuit.

« La Vie a besoin de la Nuit, la Nuit a besoin de nous »

Découvrez dans les sous-rubriques suivantes la pluralité des enjeux de la pollution lumineuse dont la qualité de la nuit dépend, ainsi que l'action de l'ANPCEN sur les textes : lois, décrets, arrêtés, normes, stratégies...

 

Merci de citer vos sources Anpcen lors de vos utilisations de nos données collectées.

Masquer la sous-rubrique

> Actualité

> Cartes à consulter

> Enjeux biodiversité et paysages

> Enjeux sanitaires et sociaux

> Enjeux énergie, climat, déchets

> Enjeux budgétaires

> Législation, Règlements et normes

> Enjeux de gouvernance

> Enjeux observation astronomique

> Inspiration et legs aux générations futures

> Enjeux de solidarité territoriale

> Enjeux de sécurité
Plaidoyer ANPCEN : 4ème Plan national santé environnement

L'ANPCEN agit toute l'année aux niveaux, local et national. Une de ses spécificités et modalités pour l'influence de son action.

Après l'inscription de la pollution lumineuse dans 4 lois et dans les réglementations, l'ANPCEN continue son plaidoyer pour faire progresser différents textes de référence nationaux. Comme récemment dans la stratégie des aires protégées (voir notre actualité) où la lutte contre la pollution lumineuse y est désormais inscrite, et le label national "Villes et Villages étoilés" y est reconnu comme indicateur !

4ème plan national santé environnement


Nous avons ainsi plaidé, fin 2020, pour faire progresser la prise en compte de la pollution lumineuse dans le 4ème Plan national Santé environnement.

Celui-ci vise à mener "une politique de réduction de l'impact des altérations de l'environnement sur la santé". La pollution lumineuse en fait pleinement partie : nous expliquons depuis de nombreuses années qu'elle nuit à notre santé, à la qualité et quantité de sommeil, à la vision...

Notre plaidoyer a d'abord porté sur les objectifs, la gouvernance, et l'approche globale de la santé incluant une attention à l'état de l'environnement et aux pratiques qui influent sur notre environnement nocturne, notamment pour les conséquences sur la santé humaine des bouleversements environnementaux que nous créons.

Nous avons rappelé nos recommandations principales et ajouter de nombreuses remarques à l'objectif "prévenir les risques liés à la lumière bleue".
Nous avons porté des recommandations liées à "urbanisme et santé", aux données publiques de l'éclairage extérieur nocturne, aux liens à effectuer avec les déclarations et contrôles qui devraient découler de l'arrêté pris en 2018. Nous avons également demandé le renforcement de la prise en compte de la multi-exposition, à tous les âges de la vie, à la lumière bleue.


En mai 2021, le Gouvernement a rendu public son 4ème plan national santé environnement.

Il est loin d'aller où nous le souhaiterions, dans de nombreux aspects, et notamment sur les effets des LEDs extérieurs.

Cependant il est désormais acté :

- un axe "Réduire les expositions environnementales affectant la santé humaine et celle des écosystèmes sur l'ensemble du territoire" 

- avec une action notamment, libellée "Réduire les nuisances liées à la lumière artificielle pour la santé et l'environnement"



Rappel

L'ANPCEN suit et contribue à ces textes de manière continue.

Elle avait demandé et obtenu dans le précédent, 3ème plan national santé environnement, qu'un travail spécifique soit mené par l'ANSES, agence publique, pour approfondir les effets sanitaires des Leds et lampes à lumière bleue et l'élargir aux effets sur la biodiversité.

Elle fut également la seule association auditionnée.



                

Nom : M.d.P. :    Identifiants oubliés

  

      Nous rejoindre :   
Rechercher :
parmi :
   
Traduire avec Google :
 
 
 









                                                                     Site internet de l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN) | 29 connecté(s) | Mode impression | Plan du site | Mentions légales