Adhérer
Faire un don
Nous écrire
Joindre un contact local
La vie est née avec l'alternance naturelle du jour et de la nuit que l'ANPCEN encourage.
Consultez plusieurs fois notre site : couleurs et sons de la nature évoluent avec le cycle des heures !
Nous sommes le 05 décembre 2019 et il est
. Aujourd'hui la nuit commence à 17:24 à Paris.
  Ecoutez les sons de la nature en cliquant sur le haut-parleur
> Découvrir l'association

> Découvrir les enjeux de la qualité de la nuit

Soutenir nos actions

> Comprendre nos positions et actions nationales

> Comprendre nos actions locales

Participez à Villes et Villages étoilés et Territoires de Villes et Villages étoilés

> Participez vous aussi au suivi de la qualité de la nuit

> Découvrir soutiens et témoignages

> Échanger

 

 

 

  La nuit ?

 

 

 

La nuit, c'est la moitié de la vie. De nos vies...

Chaque jour, la vie est un cycle nourri autant par le jour que par la nuit. En une cinquantaine d’années, les humains ont bouleversé cette alternance naturelle du jour et de la nuit en développant de manière anarchique et disproportionnée l’éclairage artificiel extérieur. 

La quantité globale de lumière émise la nuit n'a pas cessé d'augmenter depuis quelques décennies : + 94 % en vingt ans seulement et pour le seul éclairage public. Auquel il convient d'ajouter les lumières émises par les publicités, enseignes lumineuses, les façades, vitrines, bureaux non occupés, les parkings et sites privés, les illuminations diverses...

L’ANPCEN s'attache à expliquer et à prévenir l'ensemble des effets des éclairages extérieurs nocturnes non adaptés. Elle a adopté une approche globale et transversale afin d'éviter l'incohérence de certaines approches sectorielles, comme par exemple ne raisonner qu'en termes d'économies d'énergie en oubliant les effets sur la biodiversité ou les effets sur le sommeil et la santé. Ce qui peut conduire à des décisions contreproductives. Notre association se donne donc pour objectif la convergence et la cohérence des solutions proposées pour améliorer la situation actuelle et limiter collectivement la quantité globale de lumière émise la nuit.

« La Vie a besoin de la Nuit, la Nuit a besoin de nous »

Découvrez dans les sous-rubriques suivantes la pluralité des enjeux de la pollution lumineuse dont la qualité de la nuit dépend, ainsi que l'action de l'ANPCEN sur les textes : lois, décrets, arrêtés, normes, stratégies...

 

Merci de citer vos sources Anpcen lors de vos utilisations de nos données collectées.

Masquer la sous-rubrique

> Actualité

> Cartes à consulter

> Enjeux biodiversité et paysages

> Enjeux sanitaires et sociaux

> Enjeux énergie, climat, déchets

> Enjeux budgétaires

> Législation, Règlements et normes

> Enjeux de gouvernance

> Enjeux observation astronomique

> Inspiration et legs aux générations futures

> Enjeux de solidarité territoriale

> Enjeux de sécurité
La biodiversité est surtout nocturne et son activité la nuit insoupçonnée

Une très grande partie des espèces animales de la biodiversité est nocturne. On le sait généralement des insectes. On l'ignore souvent de bien d'autres espèces. Pourtant 30 % des vertébrés et plus de 60 % des invertébrés sont nocturnes.

Chez les papillons par exemple, 140 000 espèces sont nocturnes. En France, on compterait plus de 5000 espèces de papillons. 250 seulement seraient diurnes. Ainsi, la majeure partie des papillons est nocturne.

Parce que nous ne la voyons pas aux heures où nous dormons, nous avons tendance à oublier ou nier l'existence de la diversité biologique qui vit la nuit. Ainsi l'activité nocturne des espèces demeure souvent insoupçonnée.

Quelques images enregistrées par la LPO dans la Réserve naturelle du Marais d'Yves, gérée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux, vous permettent de découvrir des témoignages de la vie nocturne.

Estran vaseux, dunes sèches et pannes, marais et roselières, prairies humides, haies de tamaris, bosquets et fourrés... Une belle mosaïque de milieux accueillant une multitude d'espèces s'est installée sur ce coin du littoral, de 192 ha en Charente-Maritime. Deux pièges photographiques ont été installés en 2015, pendant 4 mois. Ils ont permis de constater la fréquentation nocturne du lieu.

De nombreuses espèces ont pu être observées : poules d'eau, lapins, sangliers, blaireaux, campagnol amphibie, espèce patrimoniale protégée au niveau national. La loutre d'Europe aussi a été observée. Trois individus ont même été filmés ensemble, probablement une femelle avec deux jeunes loutres. La loutre d'Europe, après avoir été fortement chassée et décimée par la dégradation de son habitat, est protégée.

Elle effectue de nuit de nombreux kilomètres ; la trame nocturne (ou prise en compte de la gestion de la lumière dans les continuités écologiques terrestres et aquatiques) préconisée par l'ANPCEN pour les politiques publiques est particulièrement pertinente pour cette espèce...et bien d'autres...

Découvrir la vidéo


Pour aller plus loin 

. L'ANPCEN a publié une étude inédite "Eclairage du 21ème siècle et biodiversité" avec la Mission Economie de la Biodiversité du Groupe Caisse des Dépôts. A consulter

. Consulter l'Oiseau magazine, LPO, dossier sur la pollution lumineuse n°90 "la pollution lumineuse, une nuisance supplémentaire pour l'avifaune" et tribune Anpen, numéro n°119 "moins de pollution lumineuse, plus de biodiversité"

 

 



                

Nom : M.d.P. :    Identifiants oubliés

  

      Nous rejoindre :   
Rechercher :
parmi :
   
Traduire avec Google :
 
 
 









                                                                     Site internet de l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN) | 18 connecté(s) | Mode impression | Plan du site | Mentions légales