Adhérer
Faire un don
Nous écrire
Joindre un contact local
La vie est née avec l'alternance naturelle du jour et de la nuit que l'ANPCEN encourage.
Consultez plusieurs fois notre site : couleurs et sons de la nature évoluent avec le cycle des heures !
Nous sommes le 15 octobre 2019 et il est
. Aujourd'hui la nuit commence à 19:25 à Paris.
  Ecoutez les sons de la nature en cliquant sur le haut-parleur
> Découvrir l'association

> Découvrir les enjeux de la qualité de la nuit

Soutenir nos actions

> Comprendre nos positions et actions nationales

> Comprendre nos actions locales

Participez à Villes et Villages étoilés et Territoires de Villes et Villages étoilés

> Participez vous aussi au suivi de la qualité de la nuit

> Découvrir soutiens et témoignages

> Échanger

 

 

 

  La nuit ?

 

 

 

La nuit, c'est la moitié de la vie. De nos vies...

Chaque jour, la vie est un cycle nourri autant par le jour que par la nuit. En une cinquantaine d’années, les humains ont bouleversé cette alternance naturelle du jour et de la nuit en développant de manière anarchique et disproportionnée l’éclairage artificiel extérieur. 

La quantité globale de lumière émise la nuit n'a pas cessé d'augmenter depuis quelques décennies : + 94 % en vingt ans seulement et pour le seul éclairage public. Auquel il convient d'ajouter les lumières émises par les publicités, enseignes lumineuses, les façades, vitrines, bureaux non occupés, les parkings et sites privés, les illuminations diverses...

L’ANPCEN s'attache à expliquer et à prévenir l'ensemble des effets des éclairages extérieurs nocturnes non adaptés. Elle a adopté une approche globale et transversale afin d'éviter l'incohérence de certaines approches sectorielles, comme par exemple ne raisonner qu'en termes d'économies d'énergie en oubliant les effets sur la biodiversité ou les effets sur le sommeil et la santé. Ce qui peut conduire à des décisions contreproductives. Notre association se donne donc pour objectif la convergence et la cohérence des solutions proposées pour améliorer la situation actuelle et limiter collectivement la quantité globale de lumière émise la nuit.

« La Vie a besoin de la Nuit, la Nuit a besoin de nous »

Découvrez dans les sous-rubriques suivantes la pluralité des enjeux de la pollution lumineuse dont la qualité de la nuit dépend, ainsi que l'action de l'ANPCEN sur les textes : lois, décrets, arrêtés, normes, stratégies...

 

Merci de citer vos sources Anpcen lors de vos utilisations de nos données collectées.

Masquer la sous-rubrique

> Actualité

> Cartes à consulter

> Enjeux biodiversité et paysages

> Enjeux sanitaires et sociaux

> Enjeux énergie, climat, déchets

> Enjeux budgétaires

> Législation, Règlements et normes

> Enjeux de gouvernance

> Enjeux observation astronomique

> Inspiration et legs aux générations futures

> Enjeux de solidarité territoriale

> Enjeux de sécurité
Veille ANPCEN : le Plan biodiversité du Gouvernement reconnaît la pollution lumineuse comme les pollutions plastiques ou chimiques

Le Plan Biodiversité du Gouvernement annoncé en juillet 2018 a été suivi par l'ANPCEN avec un collectif associatif qui en a fait une analyse partagée.

Par ailleurs, l'ANPCEN a publié son analyse du volet relatif à la pollution lumineuse.

L’ANPCEN a tenu à souligner, d’une manière générale, la nécessité de voir la biodiversité portée localement par les élus, nationalement et internationalement par le Gouvernement, à un niveau identique à l’enjeu climatique, et l’utilité de renforcer une approche interministérielle et intégrée. A ce titre, l’ANPCEN salue, autour du Premier ministre et du Ministre d’Etat de la transition écologique et solidaire, la mobilisation de plusieurs ministres.

Elle se réjouit particulièrement de voir la pollution lumineuse reconnue enfin au même titre que les pollutions plastiques et chimiques, rappelant que nos éclairages exercent une pression supplémentaire sur le vivant, toutes les nuits, partout. Et se réjouit d’une approche de l’éclairage qui commence à dépasser, comme l’ANPCEN le recommande, le seul objectif de l’efficacité énergétique.

L'ANPCEN soutient en effet la volonté d’une approche intégrée (de la biodiversité) à l’ensemble des politiques publiques sectorielles, approche intégrée que l’ANPCEN précisément recommande depuis des années pour mieux concevoir et gérer les éclairages. Associer pollution lumineuse et préoccupation pour la biodiversité permet en effet d’éviter aux élus et aux citoyens des choix d’éclairage extérieurs incohérents, avec des effets néfastes créés pour 20 à 30 ans. C’est pourquoi l’ANPCEN a œuvré très activement à son intégration dans la loi de biodiversité de 2016. L’ANPCEN de même demande, depuis plusieurs années, une approche intégrée des nuisances lumineuses aux enjeux énergétiques, climatiques, santé-environnement notamment

Cependant les mesures annoncées portant sur les textes ne relèvent que d’une obligation découlant du recours associatif gagné en 2018 en Conseil d’Etat. Elles ne constituent pas le plan d’action attendu de prévention, limitation, suppression des nuisances lumineuses. Le plan biodiversité ne comporte hélas sur cet enjeu aucun objectif chiffré et aucun moyens concrets affectés à la réparation des effets de la pollution lumineuse ; le principe pollueur payeur n’est pas utilisé pour doter cet enjeu de moyens alors qu’a contrario des dispositifs et financements publics contradictoires perdurent.

A noter au moment où le ministre appelle à la mobilisation et souhaite valoriser les initiatives des acteurs français  

la reconnaissance dans le dossier de presse du Plan biodiversité de la dynamique positive que crée le label national Villes et Villages étoilés, porté par l'ANPCEN, un acteur associatif français, agréé par le ministère de la transition écologique et solidaire, oeuvrant sur tout le territoire, avec une expertise originale locale et nationale de 20 ans, basée sur une veille scientifique et technique internationale, sur la connaissance de proximité des besoins de terrain et sur le suivi des politiques publiques françaises. 


Consulter le dossier de presse de l'ANPCEN


Quelques uns des échos dans la presse : Socialter, Reporterre, Le Monde, AEF, etc

 

 



                

Nom : M.d.P. :    Identifiants oubliés

  

      Nous rejoindre :   
Rechercher :
parmi :
   
Traduire avec Google :
 
 
 









                                                                     Site internet de l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN) | 24 connecté(s) | Mode impression | Plan du site | Mentions légales