Adhérer
Faire un don
Nous écrire
Joindre un contact local
La vie est n�e avec l'alternance naturelle du jour et de la nuit que l'ANPCEN encourage.
Consultez plusieurs fois notre site : couleurs et sons de la nature �voluent avec le cycle des heures !
Nous sommes le 27 septembre 2021 et il est
. Aujourd'hui la nuit se termine � 07:23 � Paris.
  Ecoutez les sons de la nature en cliquant sur le haut-parleur
> Découvrir l'association

> Découvrir les enjeux de la qualité de la nuit

Soutenir nos actions

> Comprendre nos positions et actions nationales

> Comprendre nos actions locales

Participez à Villes et Villages étoilés et Territoires de Villes et Villages étoilés

> Participez vous aussi !

> Découvrir soutiens et témoignages

> Échanger

 

 

 

  La nuit ?

 

 

 

La nuit, c'est la moitié de la vie. De nos vies...

Chaque jour, la vie est un cycle nourri autant par le jour que par la nuit. En une cinquantaine d’années, les humains ont bouleversé cette alternance naturelle du jour et de la nuit en développant de manière anarchique et disproportionnée l’éclairage artificiel extérieur. 

La quantité globale de lumière émise la nuit n'a pas cessé d'augmenter depuis quelques décennies : + 94 % en vingt ans seulement et pour le seul éclairage public. Auquel il convient d'ajouter les lumières émises par les publicités, enseignes lumineuses, les façades, vitrines, bureaux non occupés, les parkings et sites privés, les illuminations diverses...

L’ANPCEN s'attache à expliquer et à prévenir l'ensemble des effets des éclairages extérieurs nocturnes non adaptés. Elle a adopté une approche globale et transversale afin d'éviter l'incohérence de certaines approches sectorielles, comme par exemple ne raisonner qu'en termes d'économies d'énergie en oubliant les effets sur la biodiversité ou les effets sur le sommeil et la santé. Ce qui peut conduire à des décisions contreproductives. Notre association se donne donc pour objectif la convergence et la cohérence des solutions proposées pour améliorer la situation actuelle et limiter collectivement la quantité globale de lumière émise la nuit.

« La Vie a besoin de la Nuit, la Nuit a besoin de nous »

Découvrez dans les sous-rubriques suivantes la pluralité des enjeux de la pollution lumineuse dont la qualité de la nuit dépend, ainsi que l'action de l'ANPCEN sur les textes : lois, décrets, arrêtés, normes, stratégies...

 

Merci de citer vos sources Anpcen lors de vos utilisations de nos données collectées.

Masquer la sous-rubrique

> Actualité

> Cartes à consulter

> Enjeux biodiversité et paysages

> Enjeux sanitaires et sociaux

> Enjeux énergie, climat, déchets

> Enjeux budgétaires

> Législation, Règlements et normes

> Enjeux de gouvernance

> Enjeux observation astronomique

> Inspiration et legs aux générations futures

> Enjeux de solidarité territoriale

> Enjeux de sécurité
Tendance : De plus en plus de villes luttent contre la pollution lumineuse

Sur France Inter, avec Sophie Becherel : "De plus en plus de villes luttent contre la pollution lumineuse et obtiennent le label Villes et Villages étoilés"

Pour Anne-Marie Ducroux, la présidente de l'ANPCEN, les maires prennent conscience du problème et réalisent que des solutions existent pour diminuer l'éclairage nocturne : "nous sentons des interrogations qui n'existaient pas il y a seulement quatre ou cinq ans. C'est notamment parce que nous avons réussi à faire inscrire la pollution lumineuse dans quatre lois, dans plusieurs réglementations et que nous faisons de la pédagogie de terrain depuis 20 ans."

"On peut réduire cette pollution lumineuse par des équipements mieux adaptés, mieux orientés, avec une puissance inférieure parce que souvent ils sont beaucoup trop puissants pour le besoin local. Il est aussi et surtout possible d'agir par les usages. Par exemple, la durée d'éclairement, en éteignant une partie de la nuit ou une partie de la commune, selon les besoins. Objectif : que tout le monde ait la capacité d'observer le ciel étoilé depuis chez soi, sans aller dans le désert d'Atacama ou sans avoir à acheter du matériel coûteux".

  • 20 ans de travail de terrain et 10 ans de plaidoyer national
  • des campagnes de presse nationales et locales toute l'année, depuis dix ans
  • 574 communes sont labellisées Villes et Villages étoilés, un label national, original, de une à cinq étoiles selon les progrès obtenus
  • 400 ont signé une charte d'engagements volontaires avec l'ANPCEN
  • 12 000 pratiquent l'extinction en milieu de nuit
  • quatre lois reconnaissent désormais la pollution lumineuse, avec plusieurs réglementations des sources lumineuses
  • des milliers de citoyens sensibilisés
  • 80 % des Français sont désormais favorables aux extinctions en milieu de nuit ; ils n'étaient que 48 % en 2012. Sondage OpinionWay-ANPCEN


                

Nom : M.d.P. :    Identifiants oubli�s

  

      Nous rejoindre :   
Rechercher :
parmi :
   
Traduire avec Google :
 
 
 









                                                                     Site internet de l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN) | 24 connect�(s) | Mode impression | Plan du site | Mentions légales