Adhérer
Faire un don
Nous écrire
Joindre un contact local
La vie est née avec l'alternance naturelle du jour et de la nuit que l'ANPCEN encourage.
Consultez plusieurs fois notre site : couleurs et sons de la nature évoluent avec le cycle des heures !
Nous sommes le 29 juin 2017 et il est
. Aujourd'hui la nuit se termine à 05:18 à Paris.
  Vous écoutez actuellement des grillons et la Chouette hulotte chantant au loin
> Découvrir l'association

> Découvrir les enjeux de la qualité de la nuit

Soutenir nos actions

> Comprendre nos positions et actions nationales

> Comprendre nos actions locales

Participez à Villes et Villages étoilés

> Participez vous aussi au suivi de la qualité de la nuit

> Découvrir soutiens et témoignages

> Échanger

 Concours Villes et Villages Étoilés 

 

Devenez labellisée : votre commune peut participer à l'édition 2017

du concours jusqu'au 15 septembre  

 

Les inscriptions au concours sont ouvertes et seront clôturées le 15 septembre 2017 !

Le concours "Villes et Villages Etoilés" organisé par l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN) a pour but la valorisation pour les communes qui concourent, de choix d'éclairage extérieur visant à prévenir, limiter et supprimer les nuisances lumineuses et notamment soucieux des impacts sur la biodiversité et les paysages nocturnes, sur le sommeil et la santé des habitants, des économies d'énergies, de la limitation des gaz à effet de serre induits, de l’éco-conception et du recyclage des matériels utilisés, ainsi que de la capacité d’observation du ciel nocturne pour les générations actuelles et à venir. Il valorise nationalement les communes qui entrent et agissent dans une démarche de progrès.

Le cadre institutionnel autour de ces enjeux a évolué en 2015 et en 2016 ! Aussi Villes et Villages étoilés accompagne et valorise votre mise en œuvre locale d’articles de lois, notamment relatifs aux nuisances lumineuses, à l’éclairage et aux paysages nocturnes, figurant dans quatre lois dont la loi de transition énergétique (août 2015) et loi de reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages (août 2016). (consulter nos dossiers de presse et nos actualités). 

 

 

Participer dès maintenant 

Voir notre actualité

Consultez dès maintenant : Le règlement 2017

S'inscrire au concours : sous-rubrique dédiée en haut à droite

 

 

Contactez l’ANPCEN pour vous accompagner tout au long de cette édition 2017 

Nous sommes prêts à vous accompagner dans votre phase de participation au concours : toutes les communes peuvent nous contacter à concours@villesetvillagesetoiles.fr pour recevoir toutes informations utiles.

Vous pouvez être accompagné par les correspondants de l'association et vous engager aussi dans une démarche de progrès en signant notre charte de protection du ciel et de l'environnement nocturnes et nous demander conseils si vous avez l’intention de modifier les usages ou rénover très prochainement une partie de votre éclairage extérieur.

 

TEPCV : adoptez une approche globale et transversale 

Les communes de territoires à énergie positive, reconnus par le Ministère de l'Environnement, sont vivement invitées à nous interroger avant de faire leur choix d'éclairage extérieur, pour s'assurer qu'elles réduiront la pollution et les nuisances lumineuses ainsi que leurs impacts au pluriel par leurs choix.

L'ANPCEN souhaite encourager et mettre à l'honneur les actions des communes qui s'engagent et s'inscrivent dans un cheminement alliant économies budgétaires, économies d'énergie, limitation d'émissions de gaz à effet de serre et de déchets, protection de la biodiversité et des paysages nocturnes, attention aux lumières intrusives, au sommeil et à la santé, et legs aux générations futures d'une capacité d'observation du ciel étoilé

 
Agissez positivement et pour l'intérêt général 

La quantité de lumière émise la nuit du seul éclairage public, depuis les années 90 a augmenté de 94 % ! De plus en plus de communes agissent positivement et regardent différemment l'usage communal de la lumière artificielle la nuit. Elles apportent des réponses nouvelles. 

L'éclairage public est le premier poste d'investissement déclaré par les communes. 12 000 communes en France déjà ont adopté une extinction partielle ou complète en milieu de nuit, afin de limiter les gaspillages et affecter les fonds publics aux dépenses nécessaires.

Les éclairages extérieurs la nuit sont un aménagement essentiel pour la population, mais l'augmentation de lumière la nuit continue depuis 25 ans a également une influence démontrée sur l'environnement, depuis la santé humaine jusqu'à la biodiversité, en passant par les consommations d'énergie et les dépenses publiques qui peuvent être évitées. Ainsi, les nuisances lumineuses sont désormais un objectif public inscrit dans les lois Grenelle I et II, dans la loi de la transition énergétique, adoptée en 2015 et dans la loi pour la reconquête de la biodiversité, la nature et les paysages, adoptée en 2016.


Un exemple parmi 570 autres : 

 

Bouafles a économisé 7 035 euros en un an, en revoyant simplement la durée d'éclairement....

La commune a obtenu le label Village étoilé, souligné par les médias et en présence des habitants.

Et.... elle a affecté l'économie réalisée à l'achat de jeux d'enfants et de bancs installés près du lac !

 


En 2015 : 202 communes labellisées !

 

202 communes labellisées, de 1 à 5 étoiles, dans 61 départements ! Ce sont les résultats du concours Villes et Villages étoilés 2015.

Elles ont des profils très variés : la plus petite commune compte 23 habitants, 43 villes plus de 2 000 habitants, 12 villes plus de 5 000 habitants, la plus grande 37 000 habitants.

Parmi les labellisées 2015, 8 communes ont reçu, en plus, une distinction spéciale du jury national dans les catégories : communes de montagne, communes du littoral, communes dans un Parc naturel régional, communes dans un Parc national, commune d'un territoire à énergie positive pour la croissance verte, communes ayant sensibilisé les citoyens et communes ayant progressé dans le concours. 3 communes ont reçu des encouragements du jury national.

Depuis 2009, ce sont ainsi 570 communes qui sont labellisées et constituent en France une trame étoilée.

 

Consulter : 

- les résultats de l'édition 2015 avec la liste complète des communes labellisées et de leurs étoiles, les communes rétrogradées, celles qui perdent leurs étoiles et celles qui restent en ballotage pour 6 mois.

- la carte des labellisées

- les diplômes individualisés qui leurs sont remis, accompagnés d'une lettre bilan personnalisée avec des conseils pour progresser...et les panneaux qu'elles peuvent désormais poser aux entrées de communes...


L'action de l'ANPCEN reconnue sur la plateforme gouvernementale : "la biodiv en action"

 

 

 

Mobilisation citoyenne : climat, transition énergétique, biodiversité, santé, budgets publics

Tout le monde peut agir...

L'ANPCEN et le concours Villes et Villages étoilés, une contribution sur #votreénergie pour la France  : agir ensemble pour la transition énergétique

 

 

 

 

Masquer la sous-rubrique

S'inscrire au concours

> Règlement et critères de notation 2017

> Partenaires 2017

> Carte des labellisées

> Résultats de l'édition 2015

> Témoignages vidéos d'élus

> Témoignages

> Galerie de photos

> Panneaux VVE et diplômes

> Bilan indicatif sur mesure

> Nous contacter

> Incitez votre commune à participer

 

De la plus grande à la plus petite...

 

★ Haguenau, Bas-Rhin en Alsace, 1 étoile, 35 000 habitants

Le 3 avril 2013, lors de l'inauguration de la Semaine du Développement durable, la ville de Haguenau a reçu officiellement le label Villes et villages étoilés.

La Ville de Haguenau mène, depuis la loi Grenelle 2 (art.173 - Juillet 2010) et dans le cadre de l’Agenda 21 une réflexion sur la mise en œuvre d’un programme d’optimisation de l’Eclairage Public et des illuminations. Elle vient de remplacer des lampes à vapeur de mercure par des lampes au sodium de 70W. Malgré une progression de 3 % des points lumineux, elle a pu générer 3 % d'économies.

Voir le reportage de France 3 Alsace de J-B. Pattier - R. Doumergue - C. Singer. Interviews : Philippe Burckel, responsable du service éclairage à la mairie de Haguenau - André Erbs, premier adjoint au maire de Haguenau

Illustration : mairie d'Haguenau éteinte selon la réglementation - JM Lazou

★ Loubaut, Ariège en Midi-Pyrénées, 4 étoiles, 31 habitants... 2 lampadaires

«On n’aurait jamais entendu parler de notre village si le président du syndicat départemental d’électrification des communes, m’avait accordé le programmateur de suite» explique le maire Ramon Bordallo. Et il en a fallu de l'énergie pour éteindre les lumières : pas moins de deux ans de combat pour obtenir du syndicat départemental d'électricité la pose d'un programmateur. 
Une réflexion qui remonte à 2008 pour cet élu  : «Cela parait logique et normal d’éteindre la nuit, car cela a un coût financier et environnemental». A Loubaut, les deux lampadaires sont désormais éteints en seconde partie de nuit.  «C'est un symbole, reconnait Ramon Bordallo. L'économie se chiffre à une centaine d'euros par an. Mais ce chiffre donne une idée de ce que pourrait représenter, dans une grande ville, ce type de dispositif. On peut lutter contre ce système bien établi. Et contribuer ainsi à la préservation de l'environnement». Avant de mettre en œuvre cette mesure, Ramon Bordallo a d'abord reçu l'aval, unanime, de son conseil municipal. Puis, il a discuté avec l'ensemble des villageois. Une seule habitante n'était pas très enthousiaste, elle aimait bien voir la lumière des lampadaires jouer avec le feuillage des arbres. Mais finalement, elle en a aussi pris son parti.

La démarche, en tout cas, s'étend peu à peu. De nombreuses communes testent, les unes après les autres, des systèmes pour faire des économies en matière d'éclairage public. Le village de Verdun, en haute Ariège, a ainsi décidé, à son tour, d'éteindre les lumières durant la deuxième partie de la nuit.

Voir le reportage de France 3 Midi-Pyrénées

 

★ Irreville, Eure en Haute Normandie, 5 étoiles, 450 habitants : citée dans un reportage général sur la pollution lumineuse 

 

 Pollution lumineuse : le grand gaspillage

 

28/02/2011 - © Actu-Environnement

 

 

★ Saint Julien Chapteuil, Haute-Loire en Auvergne, 2000 habitants : comment passer de 1 à 2 étoiles, puis....

A Saint Julien Chapteuil, tout a commencé en 2010, avec l'intervention du correspondant de l'ANPCEN, Alain Mourlevat, nous explique le journal l'éveil de la Haute-Loire. Le maire André Ferret indique "le conseil municipal était emballé par l'idée et pour certains habitants, il a fallu faire de la pédagogie".

Saint Julien Chapteuil  est la seule commune labellisée de la Haute Loire qui compte 224 907 habitants. Après une étoiles du  label villes et villages étoilés en 2011, elle vient d'acquérir pour le millésime 2013, une deuxième étoile : "On a changé les ampoules, diminuté l'intensité de nos 400 points lumineux, éteint de minuit à 5 heures les lumières dans les hameaux et les lotissements ; on a même pensé à l'église qui n'est plus illuminée à partir de 22 heures, sauf en période de Noël, et qui ne se rallume pas le matin. 4000 € ont déjà été économisés. Dans le même temps, les tarifs de l'électricité ont augmenté.

L'ANPCEN demande une adaptation des durées d'éclairement, en fonction des besoins réels, dans chaque espace d'une commune.

Alain Mourlevat résume : "la situation actuelle de la pollution lumineuse n'est pas due à une volonté de mal faire mais à une méconnaissance du sujet".

★ Retrouver son témoignage très développé dans l'Eveil de la Haute-Loire, du 13 février 2014. Merci Nora Gutting !

Illustration : éclairage de l'agglomération du Puy-en-Velay, vers 20 h - Eveil de la Haute-Loire

★ Sainte-Marie-de-Ré, Charente-Maritime, Poitou-Charentes,

3 300 habitants, de 1 à 2 étoiles, peut-être...

​La commune de Sainte-Marie-de-Ré a fêté pendant l'été 2014 son étoile Villes et villages étoilés, en associant tous les visiteurs et habitants. Elle se promet de viser bientôt la 2ème étoile, par une démarche de progrès. Elle nous envoie son témoignage.

Sainte-Marie-de-Ré sous les étoiles

"La commune de Sainte-Marie-de-Ré a fêté le 11 aout dernier la deuxième année de son label « Ville étoilée », remis par l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne. Pour ce Jour de la Nuit anticipé étaient prévus un défilé aux lampions et en musique de 22h à minuit, et plusieurs interventions d’associations locales : la Ligue de Protection des Oiseaux, particulièrement active sur le territoire rhétais, pour sensibiliser à la protection de la faune nocturne, Ré Astronomie qui a proposé une découverte de constellations et l’observation des étoiles au télescope, et Art Dit, atelier de théâtre et d’écriture implanté à Sainte-Marie, qui a animé des scénettes.

Depuis l’obtention d’une « première étoile » et la pose de la plaque « Villes et villages étoilés » le 16 mars 2013, plusieurs efforts supplémentaires ont été menés par la municipalité pour limiter l’éclairage nocturne de Sainte-Marie-de-Ré : extinction prolongée de l’éclairage public (entre 0h30 et 5h30), utilisation d’ampoules basse consommation, orientation vers le sol des réverbères, incitation à éteindre les enseignes et les vitrines des commerces. En plus de la dimension écologique de la démarche, puisque la pollution lumineuse est sensiblement réduite, il faut souligner le confort accru pour les habitants de Sainte-Marie, et les économies significatives ainsi réalisées : la facture d’électricité a diminué de plus de vingt mille euros entre 2012 et 2014. Enfin, cette action environnementale donne aux noctambules l’occasion d’admirer un ciel magnifiquement étoilé, notamment au cours de ces premières nuits d’automne.

Sous les étoiles filantes, la mairie de Sainte-Marie fait le vœu d’étrenner prochainement une deuxième étoile. Elle se félicite, par ailleurs, d’être la première commune rhétaise à avoir obtenu cette labellisation de l’ANPCEN et espère être bientôt imitée par les communes voisines, pour que scintillent les étoiles dans le ciel vespéral de l’Ile de Ré."

Affiche locale de l'événement - déambulation aux lampions et musique à Sainte-Marie-de-Ré

Nom : M.d.P. :    Identifiants oubliés

  

      Nous rejoindre :   
Rechercher :
parmi :
   
Traduire avec Google :
 
 
 









                                                                     Site internet de l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN) | 6 connecté(s) | Mode impression | Plan du site | Mentions légales